Début des travaux !

Les travaux de nivellement du terrain ont débuté ce mardi ! Vous pourrez retrouver sur ce site des nouvelles régulières de l’avancement des travaux !

Et prochaine étape en vue : le début des ateliers participatifs pour l’aménagement du jardin !

Premiers pas du Jardin Louis Blanc !

Nous avons de nombreuses annonces pour ce début de mois de juin ! Et pas des moindres !

La première nouvelle, c’est que l’association qui portera le jardin, l’association Jardin Louis Blanc est maintenant créée suite à sa parution au journal officiel le 9 juin 2018 ! C’est une étape importante qui nous permet de nous légitimer et qui nous aidera pour porter le projet !

La deuxième nouvelle, c’est qu’en attendant le début des travaux de terrassement, le jardin a un peu débordé de ses platebandes et s’est installé aux pieds des arbres situés sur la rue Louis Blanc juste devant le jardin partagé ! Résultat : des pieds d’arbres qui sont maintenant fleuris et semés afin que de belles plantes poussent ces prochaines semaines ! Tout cela a été réalisé lors de la fête de la Grange aux Belles organisée le 10 juin, et nous étions aidé de nombreuses personnes qui sont venues nous prêter main forte ! Merci à tous, c’était super sympa ! Le résultat de notre travail est à retrouver sur le site Végétalisons Paris ou directement devant le jardin Louis Blanc !

 

La troisième nouvelle, c’est que le début des travaux est maintenant imminent ! Quelques coups de pelleteuse vont être nécessaires pour préparer le terrain ! A la suite de cela, ce sera à nous de nous remonter les manches pour commencer les ateliers participatifs pour mettre notre jardin sur pied !

Récupération de matériaux

Ça y est, c’est parti !

Le projet se concrétise, les idées de tous les citoyens impliqués dans la création de notre jardin partagé ont grandi et se sont transformées en projets qui vont se réaliser tout prochainement ! Et on a hâte !

Au programme : des beaux bacs de culture en forme de rayons d’abeille, une terrasse et un cheminement qui sauront recevoir les différents événements organisés sur le jardin, un grand dôme transparent pour héberger nos semis en attendant la fin de l’hiver, un container aménagé et décoré pour accueillir matériel et jardiniers lorsque le temps ne permettra pas de rester dehors, et une splendide grille, véritable interface entre le jardin et son environnement proche.

Pour réaliser tout cela, il n’y pas de secret : il va nous falloir de l’énergie (tant mieux, on a en ! Et on se fera aussi aider lors de chantiers éducatifs et participatifs) mais surtout des matériaux, beaucoup de matériaux !

Et c’est là où nous avons besoin de vous tous pour que notre appel résonne au mieux, et atteigne le plus de potentiels propriétaires de matériaux qu’il nous serait possible de récupérer !

Pour faire court, nous avons besoin de :
– terre non polluée
– éléments minéraux (gravillons, dalles, pierres, pouzzolane)
– éléments bois (pannes, plancher, madriers, bois de bardage)
– éléments plastiques (bâches epdm, bâches polycarbonate, linoleum, tubes PVC, boitiers électriques, prises, plexiglass)
– éléments métalliques (tôle, profilés, tiges, objets en acier divers)
– laine végétale/minérale
– géotextile
– visserie

Ça en fait ! Mais il faut dire que nos projets sont grands pour ce jardin !
Si vous avez possibilité de nous faire réduire la taille de la liste ci-dessus, n’hésitez pas à nous contacter : jardinlouisblanc10@gmail.com

Mille mercis d’avance à tous pour votre aide, pour faire diffuser cet appel et pour nous aider à réunir tout ce matériel !

Atelier du 13 septembre 2017- Association et Gouvernance

Cette réunion était consacrée à la structuration d’une association, son fonctionnement et mode de gouvernance, cela nous a permis de jeter les grandes lignes de la future association.

Cette réunion s’est déroulée comme suit : présentation d’Anastasia sur la définition d’une association puis a suivi un temps d’échanges, de retours d’expériences et de questions.

Plusieurs grands thèmes ont été abordés :

  • le choix d’un bureau classique ou d’un bureau collégial, il semblerait que le fonctionnement collégial serait le plus approprié à la typologie du projet
  • le mode de gouvernance, tendant plutôt vers une prise de décision en consensus, et une répartition des taches par pôles
  • le choix ou non d’un règlement d’intérieur en complément des statuts
  • politique tarifaire et coût de fonctionnement.
Pour approfondir cette réflexion, un groupe d’une quinzaine de personnes s’est porté volontaire afin de réfléchir à l’élaboration de ces statuts.
Le groupe en question proposera un rendez-vous sur la liste mailing complète afin de vous convier à la prochaine réunion.